Image de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporamaImage de diaporama
Dimanche, 10 avril 2011

Synthèse de l'Université sur la souffrance au travail

Évaluer cet article
(0 Évaluations)

Sommaire

 

Annexe - Extrait du discours tenu par Ségolène Royal, à Strasbourg, le 20 décembre 2006 :

« Nous devrons (…) nous attaquer à la question des conditions de travail. L’exercice du travail s’accompagne, ici, en France, trop souvent, de conditions dégradées, du non-respect de la personne, qui alimentent la défiance, la déception, la démotivation à l’égard du travail. Le travail s’est intensifié. Les exigences sur les salariés toujours plus fortes, des maladies professionnelles en hausse, le temps partiel subi qui s’étend : il importe aujourd’hui de mettre sur la table l’ensemble des questions touchant au temps de travail, à l’organisation du travail, aux conditions de travail pour aboutir à une nouvelle donne, au cœur de laquelle devra se trouver la qualité de l’emploi et le travail décent, qui sont gages autant de la compétitivité que du bien-être des travailleurs »


Annexe - Témoignage "Nicolas a été brisé par son travail". En laissant ce message, Nicolas Grenoville s’est pendu dans son garage avec un câble France Télécom. Il allait avoir 29 ans. Sa mère témoigne.


[1] 7,7% en 2008 selon l’OCDE http://stats.oecd.org/Index.aspx?DataSetCode=UN_DEN&Lang=fr

 


« Préc Suivant

Lu 28180 fois

SEGOLENE ROYAL sur Linkedin

Ségolène Royal est sur Linkedin

Vous pouvez dialoguer avec Ségolène Royal sur Linkedin

Remonter